Contenu de l'article :

Insolite...
715 nouvelles exoplanètes découvertes grâce à Kepler
La Nasa a annoncé mercredi 26 février que le télescope Kepler a permis la validation de 715 de ces super-Terres en l'espace de deux mois.

715 exoplanetes

715.
C'est un véritable baby-boom d'exoplanètes que la Nasa a annoncé mercredi 26 février lors d'une conférence de presse retransmise en direct sur son site. Le télescope spatial Kepler a en effet permis d'ajouter 715 nouvelles exoplanètes à la liste des mondes connus au-delà du système solaire, ce qui porte le total de ces superterres à près de 1.700.

Dans les derniers ajouts, figurent quatre planètes environ deux fois et demi plus grosses que la Terre et qui sont à la bonne distance de leurs étoiles mères pour avoir de l'eau sous forme liquide en surface, une condition estimée nécessaire à la vie.

Ces planètes avaient été détectées par Kepler avant sa mise à l'écart en raison d'un problème technique l'an dernier. Lancé en 2009, le télescope a passé quatre années productives à scruter 150.000 étoiles. Il a ainsi eu le temps de détecter quelque 3600 planètes candidates au statut d'exoplanète.

Pourquoi le télescope Kepler est-il tombé en panne ?

En principe, la validation de ces planètes prend du temps. Mais en 2014, la Nasa a pu valider en deux mois plus d'exoplanètes que ces quatre dernières années.

En additionnant le nombre de planètes repérées par à Kepler (961) et les observations d'autres télescopes, on parvient à un total de près de 1.700 exoplanètes.

Ce boom des découvertes est dû à une nouvelle technique de vérification qui analyse les planètes en lots plutôt qu'une à la fois. Les entités découvertes prouvent une nouvelle fois que les petites planètes, c'est-à-dire de deux ou trois fois la taille de la Terre, sont communes dans toute la galaxie.

Des télescopes de nouvelles génération sont en cours de conception par la Nasa et d'autres agences spatiales. Il devrait permettre d'accélérer encore la recherche de monde potentiellement habitables.

À l'instar de ce qui se passe dans le système solaire, qui compte huit planètes plus Pluton ainsi que des "planètes naines" les exoplanètes nouvellement découvertes sont regroupées en familles.

Mais, à la différence du système solaire, les nouveaux ensembles sont groupés de façon plus resserrée. La plupart des planètes se déplacent à une distance de leur étoile inférieure aux 108 millions de kilomètres qui séparent Vénus du soleil.

Publié le 27-02-2014 à 13h30
source : sciencesetavenir.fr
| Donner son avis sur cet article |
Tous les champs sont obligatoire
Votre e-mail n'est pas valide
Formulaire OK
Connexion au serveur
Commentaire enregistré
Attente de modération.
Une erreur inattendue est survenue.
Partager cette page
Les autres articles (Insolite... )

Crédits :