Contenu de l'article :

02-01-2017 - (Dép.66) - Observation de quatre lumières orangées.
Date : 02-01-2017
Département : 66 (Pyrénées-Orientales)
Localisation : Le Barcarès
Heure : 18h31
Nombres de témoins : 3 personnes
Type d'observation : NL : Lumières Nocturnes
Durée approximatif de l'observation : 2 minutes
Ce qui a été vu : Observation de quatre lumières orangées.
Description des faits :
Lundi 02 janvier 2017, 18h31, alors que j'étais en train de sortir le container à déchets, j'ai remarqué à l'est, à 5° au-dessus de l'horizon et sans nul doute au-dessus de la mer, une vive lumière orangée environ de magnitude -8, à peu près deux à trois fois plus grosse que Vénus.

Elle évoluait rapidement du nord vers le sud sur une trajectoire tendue et ascensionnelle (40° à peu près). Je fus rapidement rejoins par deux autres témoins (ma femme et mon fils) pour observer ce phénomène lumineux et silencieux qui s'éteignit progressivement, mais rapidement en prenant semble-t-il de l'altitude. Alors que nous étions en train de voir disparaître cette lumière, à environ 40° au-dessus de l'horizon, une deuxième lumière en tous points identiques fit son apparition au même endroit, suivant la même trajectoire et à la même allure que la première. Lors de l'observation de cette deuxième lumière, avec notamment une paire de jumelles, une troisième lumière espacée de quatre secondes de cette deuxième fit son apparition au même endroit (au dessus des arbres et toitures).

Alors que ces deuxième et ce troisième objets lumineux étaient en train de disparaître au même endroit que la première, une quatrième lumière identique aux trois premières (avec la même apparence, trajectoire et vitesse) vint boucler cette observation. Cette dernière était espacée de la troisième comme la première l'était de la deuxième, alors que celles du milieu étaient bien plus proches l'une de l'autre. Le ciel était dégagé avec quelques petits nuages très éparses et sans vent (rare pour la région), la température avoisinait les 10 degrés. Comme nous habitons à 500 mètres du littoral, nous nous y portâmes rapidement en voiture où nous le parcourûmes sur deux trois kilomètres, à la recherche d'éléments de réponse, nous n'y rencontrâmes pas âmes qui vivent, le bord de mer étant plongé dans l'obscurité.
Michel
| Donner son avis sur ce témoignage |
Tous les champs sont obligatoire
Votre e-mail n'est pas valide
Formulaire OK
Connexion au serveur
Commentaire enregistré
Attente de modération.
Une erreur inattendue est survenue.
Partager cette page

Crédits :