Photos d'EBE, OVNI, Sphères lumineuse, gravure et peinture rupestre
08-07-2018 - (Dép.31) - OVNI (observation dès l'entrée dans notre atmosphère)
Date : 08-07-2018
Département : 31 (Haute-Garonne)
Localisation : Sainte-Foy de Peyrolières
Heure : 23H30
Nombres de témoins : 1 personnes
Type d'observation : NL : Lumières Nocturnes
Durée approximatif de l'observation : 10 secondes
Ce qui a été vu : OVNI (observation dès l'entrée dans notre atmosphère)
Description des faits :
En mode détente au fond du jardin, il y avait ma mère avec moi, mais elle n'a pas réussi à voir l'observation, tout s'est passé très vite.
J'étais assis sur une chaise depuis quelques minutes, au fond du jardin, ma mère et moi nous contemplions notre maison avec sa façade éclairée, et notre jardin rempli d'une belle végétation, qui se situe entre là où nous étions assis, et la maison. Nous étions dans un état de mode détente, dans un endroit sombre, au frais, avec un ciel étoilé au-dessus de nos têtes.
Il est 23h30, c'est le dimanche 8 juillet 2018 au soir. Je lève la tête pour regarder les étoiles, au bout de quelques dizaines de secondes, par chance, une belle étoile filante passe, nous la voyons tous les deux. Jusque là tout va bien.
Quelques dizaines de secondes après, j'avais simplement le regard fixé vers un endroit du ciel qui était comme situé en plein milieu d'un ciel bien étoilé mais assez sombre. C'était aux environs de la droite et au-dessus de l'étoile la plus à droite de celle de la grande Ours.

Phase 1, vers cette zone là, il y a eu, de façon quasi immédiate, (je l'appelle donc la phase 1) l'apparition (à très haute altitude) de 5 ou 6 petites lumières complètement semblables à des étoiles, du même aspect d'une étoile et de même couleur d'une étoile mais d'une luminescence assez forte sur cet instant par rapport aux autres étoiles qui se situent dans cette zone. Et cette luminescence s’affaiblira par la suite. Sur le moment, je m'exclame d'un coup à voix haute "mais c'est quoi ça ?" et je me lève de ma chaise comme pour m'approcher ou pour mieux regarder. Ma mère ne voit pas ce que je vois, il semblerait qu’elle est cherchée à voir vers où je regardais mais qu’elle n’y est pas arrivée du fait que nous sommes plutôt dans la pénombre car au fond du jardin, la végétation fait ombrage à l'éclairage qui est en façade de la maison. Et moi je suis en face d'un phénomène qui se passe que je n'ai jamais vu de ma vie. Par la suite j’ai aussi remarqué que ce soir là, la lune était basse et il en apparaissait juste un croissant de lune jaune foncé, donc, oui, le ciel était vraiment dégagé pour voir les étoiles. Je continu.
Les 5 ou 6 petites lumières sont descendues de façon serrées entre elles et désorganisées, comme si ça faisait une petite cascade d'étoile, mais sur une très très courte distance à priori (l'équivalent visuel à reporter dans le ciel, est de l'ordre de 2 cm), cette partie a duré environ 2 à 3 secondes, c'est comme si elles sortaient d'un même point de départ, elles étaient très lumineuses et bien brillantes à ce moment là durant leur courte descente, ou disons, que leur luminosité était très forte, tout en étant petites et éloignées à cet instant là, le temps juste de faire cet « effet cascade ».

Phase 2, donc, quasi immédiatement une fois que ces petites lumières sont arrivées au seuil bas de cet « effet cascade », ou disons une fois qu’elles sont arrivées au seuil bas du trajet de leur descente, ces lumières se sont immédiatement organisées de façon à ce qu'il n'y en ait plus que quatre de visible, et leur luminosité s'est elle aussi immédiatement réduite de sorte à avoir la même luminosité que l'on a de la vision des vraies étoiles qui sont situées dans cette zone à cet instant là.
La formation qu’elles ont prit très rapidement (en 1 seconde environ), a formé une sorte d’aile bien droite, avec ces quatre lumières positionnées de façon juxtaposées et à équidistance entre elles ; Au niveau de l’envergure, la distance mesurée au sol, au niveau visuel, serait l'équivalent d’un bon « 2 cm » à reporter dans le ciel.

Phase 3, c'est alors, qu'immédiatement, cette formation de quatre lumières alignée s'est mise à se déplacer, dans un axe nord nord ouest à sud sud est, de sorte à réaliser une distance de 10 cm à reporter visuellement dans le ciel, et ce, en l'espace de 3 secondes. Ca me semblait se déplacer plutôt lentement à vue d'oeil.
Je le répète ces 4 lumières qui formaient l'aile, étaient semblables, de part leur lueur et de part leur taille, et leur luminosité, à l'aspect des autres petites étoiles qu’il y avait autour dans cette zone, et après réflexion sur cette observation, l’idée d’un effet camouflage est évidemment soulevé, car j’ai trouvé que c’était assez fort sur le moment.

Phase 4, donc après avoir fait ce premier déplacement "lent" (à vue d'oeil), l'engin (je le nomme ainsi car la chose que je voyais était très parlante et très nette, et j'exclu toute idée de doute de phénomène gazeux ou de nuage ou de chandelle ou tout se qui pourrait tenter de troubler la réalité de ce que j'ai vu), je reprends, l'engin s'est mit à accélérer d'un coup, d'une façon hors norme, et c'est inexplicable pour moi, car d'une part, l'aile qui était à la base formée de façon droite, s'est progressivement mais très rapidement, formée en une sorte d'aile delta, et donc les 4 lumières qui étaient à la base alignées en formation droite, c'est-à-dire alignées, se sont formées en position delta, de sorte qu'il y ait deux lumières de chacun des deux côtés latéral d'une forme triangulaire. Je suis formel.
Là je n'en revenais pas de ce que je voyais et vivais, et à cet instant j'ai crié "p..ain" et j'ai marché quelques pas pour suivre du regard l'engin qui était entrain de parcourir une très grande distance dans le ciel, et pour réussir à ne pas le perdre de vue le plus longtemps possible. J'étais tout à la fois choqué et retourné (et je le suis encore), et à la fois totalement captivé par ce je voyais. C'est du jamais vu pour moi, et en principe dans la vie, je ne m'intéresse absolument pas aux ovnis, je suis cartésien, je suis technicien, je manipule des câbles sous tension, avec beaucoup d'intensité, donc, je suis rigoureux dans mes manipulations quand je travaille, je réalisé aussi des travaux informatiques, je traite des variables, je travaille aussi à la rénovation de notre maison, du gros œuvre au petit œuvre, et je suis plutôt habile en règle générale.
Si j’évoque cela, c'est pour que les choses soient bien clair dans le cas où je passerai pour un cinglé, ce que je peux évidemment comprendre, même totalement, vu l'ampleur du récit de l'observation que je vous partage, et je pense que je serai même dans les premiers à penser qu'il faut avoir un souci pour en arriver à raconter une telle histoire.
Que cela soit bien clair. J’en suis conscient, et croyez-moi, je m'efforce de dépasser ce cap du risque du ridicule ou de la folie, et ce n'est pas du tout facile pour moi, et ça fait trois fois que je retape tout ce texte car je tiens à vous partager cette événement hors norme du mieux que possible, et quand on est à chaud, on se mélange un peu les pinceaux.
Je reprends. Cette accélération, a duré 2 secondes, mais dans le ciel la distance à reporter était de plus d'un mètre, je dirai même de deux mètres presque, et c'est pour cela que j'ai marché vite pour suivre visuellement l'engin en question. Donc, vu l'altitude, qui après réflexion et reconstitution (car je ne fais que travailler à repasser chaque détail en boucle pour vous préciser au mieux ce que j'ai vu), en me mettant là où j'étais au moment où j'ai vu l'engin accélérer, la distance à reporter dans le ciel, qui se mesure au visuel entre le niveau du sol et celui de l'engin, est de l'ordre de 40 à 50 cm.
Cela peut éventuellement vous donner une idée de l'altitude, car je n'y connais rien à ce sujet pour évaluer l'altitude d'un objet si ce n'est que je sais juste qu'un avion de ligne, vole aux environs des 8000 mètres, et là, je ne saurai pas le définir, et je me suis déjà trompé quand on m'a posé cette question car je n'étais pas à l'endroit où j'ai vu cette observation quand justement on m'a posé cette question, donc, je m'y suis repris à plusieurs fois à ce sujet, et maintenant je peux dire que la distance à reporter en visuel dans le ciel, entre le niveau du sol (en ligne d'horizon), et l'engin, est de l'ordre de 40 à 50 cm. Concernant la distance effectuée par l'engin durant son accélération hors norme, j'ai comme l'impression qu'il a parcouru 10 km ou plus, en à peine 2 secondes.
Je reprends.

Phase 5, après cette accélération, l'engin s’étant éloigné a ensuite aussitôt décélérer, ça j’ai pu le voir, et j’ai même pu voir, que ses 4 lumières s’étaient repositionnées en formation alignées en forme d'aile droite, comme au tout début, et tout en avançant de façon 'lente' comme au début, (avant qu'il se soit mit à accélérer). L’engin a continué comme ça, toujours dans le même axe, durant environ 2 à 3 secondes, et en 1 ou 2 seconde, la luminosité de ses 4 lumières s’estompées jusqu’à ce que je perçoive plus rien, comme fondu dans la nuit.

Fin de l’observation.

Autres précisions :
L'ensemble de ces 3 déplacements, le premier lent, le seconde ultra accéléré, puis le troisième lent (donc en dernier), s'est effectué sur un même axe, nord nord ouest / sud sud ouest.
Je précise aussi qu'il n'y a eu aucun effet de bruit, ni de réaction, ni de moteur, ni de grondement, ni de sifflement, ni de soufflerie, ni de bang de mur du son, rien, strictement aucun bruit. Pas le moindre son.
Niveau altitude, le passage au moment de la très puissante accélération me semble s'être produit à une altitude, me semble-t-il, encore plus basse que lorsqu’au départ l’engin était encore en mode lent, mais comme je n'y connais rien à comment définir l'altitude d'un objet, alors je dirai peut-être à 3 ou 5 km, mais ça peut tout aussi être à 10 ou 15 km (mais si c'est le cas, alors ça devrait être énorme comme engin), donc sur cette question, je suis moi-même encore dans le flou.. De plus, je précise, que malgré le ciel bien sombre, mais très bien étoilé, j'ai cru à quelques reprises, ou disons, quelques fraction de seconde, apercevoir la forme de l'engin, comme une aile droite et rectangulaire, et malgré la couleur très sombre du ciel, j'ai cru apercevoir des nuances translucides de « marron orangé foncé », mais juste par moment. Mais pendant l’accélération, c’était bien passé en forme triangulaire, et très sombre, mais les lumières étant visible, ce sont elles qui permettait de définir cette formation triangulaire de l’engin au moment même de cette accélération hors norme (je la qualifie comme ça car je n’ai jamais vu ça de ma vie).
Je n'en ai pas dormi de la nuit, et j'avoue que je suis encore choqué, intrigué, et deux jours après, j'en suis encore « retourné », et j'aimerai savoir juste s'il y a eu d'autre témoin que moi.
Autre point à préciser, l'axe de direction qu'a prit l'objet, était bien droit, du premier déplacement lent au dernier, et même si l'axe directionnel était, nord nord ouest / sud sud est, je dois dire que c’est passé d’après mon point de vue, plutôt l’extérieur du village où j'habite, mais vu la hauteur, je vais juste dire que c'était entre Toulouse et le village où j'habite (c'est difficile encore pour moi d'essayer de voir comment imaginer au-dessus de quelle zone au sol cet engin serait passé), mais derrière l’engin, il y avait, il me semble encore, la luminosité de la ville de Toulouse, et comme j’habite à une trentaine de kilomètres de Toulouse, et vu que c’était assez haut, il est extrêmement difficile, voir impossible pour moi, de définir au-dessus de quelle zone au sol, l’engin est passé. A mon sens, seule une détection radar pourrait le préciser.

Ma conclusion pourra vous paraître tout aussi surprenante, vu que je me dis que ce que j'ai observé, n'est pas du toute une technologie humainement connue à ce jour (à ma connaissance), mais qu’il s’agit bien d’une technologie très avancée, vu les différents points que je qualifie de "hors norme", et vu que cette observation démontre d'elle-même qu'il y a évidemment une manifestation d'intelligence, de part sa technologie, et de part son comportement.
Ce n'est évidemment pas un phénomène climatique, ni naturel ce que j'ai vu, et j'exclu les doutes qui tendraient à vouloir affirmer ce genre de chose, car ce que j’ai vu été si nette, que ces éventuelles possibilités là sont totalement exclues.
Ce que j'ai vu été bien réel, et même mon imagination n'aurait pas pu en faire autant.
Sur le moment, je me suis évidemment trouvé dans état émotionnellement fort, car je voyais à la fois quelque chose que je ne pensais pas possible d'exister, et dont je ne m'en posais même pas la question, et en une fraction de seconde, en moi, tout s'est chamboulé. J'ai vu cette observation et c'était fabuleux à voir, et à la fois c'était choquant, et j'avoue, que toute à la fois intrigante, mes réflexions me font maintenant un peu peur, car j'ai prit conscience, en une fraction de seconde, d'une part, que l'on était probablement pas seul sur cette terre, vu que si ce n'est pas humain ce que j'ai vu, alors c'était quoi ?
C'est intelligent, et ça dispose d'une technologie si avancée, que je sais que la nôtre, actuelle, est toujours au niveau du moteur à réaction, même pour les avions de chasse de cinquième génération. Voici la déduction que j’en fais, il s’agit bien (à preuve du contraire) d’une technologie plus avancée que la notre.
Donc, oui, j'ai eu la preuve visuelle, qu'il y a bien eu manifestation d'une technologie qui, à ma connaissance de la personne lambda que je suis, me fait prendre conscience que la technologie qui s'est manifestée sous mes yeux, est bien supérieure à la notre, humainement connue de nos jours. Je suis formel.
Donc, aucun doute sur ce que j'ai vu, c'était bien réel, et ce ne pouvait pas être un phénomène climatique vu ce qui suit, car c'était très nette, et c'était très parlant, et c'était évidemment hautement technologique, et ça adoptait une technique de camouflage, et c’est parvenu à entrer dans notre atmosphère d’une façon inexplicable pour moi, comme si c’était entré par une sorte de point situé à un endroit (une porte ? un passage ? une fenêtre ?) et à partir de là une fois que c’est parvenu à s'y engouffrer si rapidement, c’est ensuite parvenu à s'y déplacer à une vitesse qui dépasse l'entendement des lois physiques connues à ce jour. Pas de bang, une accélération quasi-immédiate à une vitesse hors norme, et un ralentissement quasi-immédiat, j’en conclu que le corps humain ne pourrait supporter ni une telle pression d’accélération, ni une telle pression de ralentissement (ou freinage). Impossible pour l’humain à la vue de ce que j’ai vu.
Donc voici depuis deux jours, la tonne de questions qui fusent dans mon esprit.
Si ce que j'ai vu n'est pas militaire, et que ce n'est pas d'origine humaine, donc de quelle origine sont, la présence technologique et le comportement intelligent, qui se sont manifestées au travers de l'observation que j'ai pu voir de mes yeux.
Puisque ça adopte une technique de camouflage, donc, ça peut nous observer, donc, pourquoi ça nous observe ?
Plus fort encore, voici encore d'autres questions qui fusent dans ma tête, quelles peuvent être ou quelles sont, leurs éventuelles intentions envers nous ou envers notre planète ?
Voilà, le cadeau (peut-être empoisonnée) que j'ai reçu depuis que j’ai vu cette observation.
Une minute avant cet observation, jamais je ne me serai prit la tête à savoir si nous étions oui ou non, seuls sur terre, ou s'il existe ou pas des extraterrestres, ni comment ils sont, ni d'où ils sont, ni quoique ce soit, je m'en fichais complètement, totalement.
Depuis la seconde qui a suivi où j'ai vu tout cela, je ne sais plus rien, je ne sais plus quoi penser, les questions fusent.
C'est peut-être maintenant que je deviens vraiment cinglé, je n'en sais rien.
Je suis probablement encore en état de choc, tout cela m'a retourné, mais au deuxième jour après cette observation, ça commence un peu à se désamorcer, car le premier soir, j’avoue, je n'en ai pas dormi de la nuit.
Durant ces 10 sec, j'étais dans un tel état que je n'ai même pas pensé si j'avais quelque chose sur moi pour pouvoir filmer, et même si j'avais eu mon portable, le temps de le prendre, d'aller chercher l'application caméra et de la lancer, je n'aurai plus rien vu, et ce n'est même pas dit que le résultat vidéo soit suffisant. Mais sur le coup, je n'y ai tout simplement pas pensé, et tellement était forte l’émotion que vivait, à voir en réel ce qui se déroulait devant mes yeux, que l’idée de filmer ne m’est venu qu’après cet instant.
J'aimerai juste savoir s’il y eu au niveau détection aérienne, un phénomène qui a pu être aperçu, à cet heure-ci, vers cette zone-ci, et si la vitesse d'accélération de l’engin a pu être elle aussi détectée. Mais je doute fort que les autorités m’informent ces données-là. Je le comprends bien. On va éviter la panique générale et c’est bien sage.
Je ne demande pas à être cru, car j'ai ma preuve, c'est tout, et j'ai plutôt « ça » sur le dos, et je sais que ça peut concerner tout le monde, mais voilà, c'est comme ça, je ne peux rien faire de plus que de vous partager tout cette observation du mieux que possible, et croyez-moi, mais ce n’est pas si facile que cela de le faire.
Je suis formel sur l'ensemble de ce que vient d'écrire, c'est ce que j'ai vu réellement, c'est ce qu'il s'est passé. Ce n’est pas un canular (j’ai horreur de cela car je n’aime pas que l’on me prenne pour un imbécile, et je n’aime quand on prend les gens pour des imbéciles), ça a duré aux environs des 10 secondes, peut-être un peu plus, peut-être un peu moins.
Mais cet instant restera gravé dans ma mémoire. Si on me dit, « mais c'est un truc de fou », je vous le confirme, oui, moi aussi c'est bien ce que je dirai évidemment. Mais ça s'est réellement passé sous mes yeux. Et j'ai ça sur la conscience.
C'est probablement aussi un peu pour cela, que j'ai besoin de partager cela, ce témoignage, pour m’alléger de ce poids.
Je ne recherche aucun intérêt en quoi que ce soit, j'aimerai juste savoir s'il y a eu d'autre témoin que moi, de cette observation.
C31